Trucs et astuces pour une communication entre cultures

blogue

Trucs et astuces pour une communication entre cultures

Selon Edward T. Hall, un pionnier dans le domaine de l’interculturel, « la culture est une question de communication ». Dans notre communication verbale et non verbale, nous transmettons les normes de notre culture. Par exemple, en Occident, les salutations s’accompagnent d’une solide poignée de mains, alors que dans certains pays asiatiques la coutume veut que l’on s’incline pour saluer. Également, en Occident, le contact visuel direct est généralement perçu comme une marque d’honnêteté et un regard fuyant comme une marque de malhonnêteté, tandis que dans plusieurs cultures du Moyen – Orient ou d’Asie, un contact visuel direct est considéré comme inapproprié et démontre un manque de respect. Pour comprendre ces différences de perceptions, il faut être au préalable en mesure de prendre conscience des tenants, des attitudes et des comportements de sa propre culture, pour pouvoir être en mesure de comprendre celles des autres.

 

La communication interculturelle n’est pas chose facile pour sûr, mais il existe des astuces pour réduire les risques de malentendus.

 

  • Écoutez, observez et décrivez plutôt que d’évaluer
    • Encouragez la discussion;
    • Traitez les gens avec respect;
    • Reconnaissez qu’une première perception est souvent inexacte et permettez l’émergence d’interprétations additionnelles d’une situation;
    • Cherchez à développer de l’empathie. Efforcez-vous de voir une situation de votre propre point de vue culturel et de celui de votre employé.

 

  • Validez votre compréhension 
    • Clarifiez votre compréhension des messages culturels, ou ayez recours à des «informateurs culturels » au besoin;
    • Vérifiez vos suppositions. Ne tenez pas pour acquis qu’une autre culture est semblable à la vôtre.

 

  • Simplifiez la forme du message
    • Évitez les expressions locales;
    • Évitez les questions à double négatif;
    • Soyez conscient des nuances des diverses formes de dialectes (ex. les différentes formes de français : français québécois, français de France, français africain, etc.);
    • Utilisez des phrases courtes, claires et simples.

 

Bien que la communication interculturelle au travail puisse présenter des difficultés, la diversité crée des occasions d’innover et ouvre la porte à un grand nombre de possibilités. Tout est possible avec les bons outils!

Vous désirez en savoir plus? Concilium Capital Humain est en mesure de vous aider. Contactez-nous!

 

 

Sources: Chambre de Commerce d’Ottawa(2011). Guide de l’employeur pour l’intégration des immigrants au milieu de travail. EIO: Embauche Immigrants Ottawa.

Hall, E. T., et Hall, M. R. (1990). Understanding Cultural Differences. Intercultural Press: Yarmouth, ME.