Communication directe et indirecte: des mots similaires, mais des interprétations différentes

blogue

Communication directe et indirecte: des mots similaires, mais des interprétations différentes

Le dialogue entre M. Lemieux et M. Wong (voir le billet précédent) met en avant une différence culturelle importante en communication: la communication directe et la communication indirecte.

 

La communication directe est une communication explicite. Les cultures à communication directe tendent à dire ce qu’ils pensent de manière affirmative et directe. La communication indirecte, quant à elle, est une communication implicite. Les cultures à communication indirecte tendent à assumer que les individus seront en mesure de lire entre les lignes et de comprendre les réelles intentions.

 

Dans le bref dialogue, on peut constater que M. Lemieux est un communicateur direct et que  M. Wong est un communicateur indirect.

 

Dans la perception de M. Lemieux: lorque M. Wong répond à sa question  « Pouvez-vous rester plus tard demain?« , en lui répondant « Oui, je crois bien« , M. Lemieux n’entend que le « Oui« , sans écouter le reste de la phrase. Pourtant, le « je crois bien » de M. Wong signifie sa difficulté de dire « non ». En effet, dans les cultures à communication indirecte, il est souvent considéré impoli de dire « non ». Dans la même ligne de pensée, M. Wong mentionne l’anniversaire de son fils pour appuyer son « non » indirect.

 

Dans la perception de M. Wong:  M. Wong croit comprendre que M. Lemieux lui laisse la soirée de libre puisque M. Lemieux valide l’importance de cet événement pour lui (i.e. « Alors, bravo!J’espère que vous aurez beaucoup de plaisir. »). Par ailleurs, il s’attend à ce que M. Lemieux ait compris le sous-entendu.

 

Comme communicateur, on s’attend généralement à ce que notre interlocuteur utilise le même style de communication que nous. Il peut être alors très difficile de décoder un message de quelqu’un qui a recours à un style de communication différent. Par ailleurs, on peut remarquer à quelle vitesse une différence de perceptions se crée et peut mener très vite à des malentendus.

 

Rendez-vous au prochain billet pour des astuces pour une communication interculturelle efficace!

 

 

Source: Chambre de  Commerce d’Ottawa(2011). Guide de l’employeur pour l’intégration des immigrants au milieu de travail. EIO: Embauche Immigrants Ottawa.